Vers un « Grenelle » de la vaccination ?

Par Gilles Carat

Un récent sondage révélait qu’une majorité du personnel médical français ne se ferait pas vacciner contre la grippe A, situation inimaginable il n’y a guère. Selon un autre sondage réalisé début novembre pour Santé Magazine, seuls 19,3% des Français avaient l'intention de se faire vacciner contre la grippe A H1N1. De même, le Syndicat National des Infirmiers (SNPI) CFE-CGC déclarait le 21 septembre 2009 : "Une vaccination massive contre un virus grippal relativement bénin présente des risques, du fait d'un vaccin développé trop rapidement, et d'un adjuvant susceptible de déclencher des maladies auto-immunes (...) ; le remède risque d'être pire que le mal". Début décembre, la Direction de la santé annonçait triomphalement un revirement de l’opinion en faveur de la vaccination, visible selon elle dans le fait qu’on avait déjà vacciné … 1% de la population !

LIRE L'ARTICLE COMPLET ICI