« Nous ne nous interdisons aucune solution
pour sauver une banque de la faillite»


(François FILLON, premier ministre, source: lesechos.fr)

Ah beh ça promet...

On renfloue DEXIA et les patrons démissionnent avec quelques millions d'€ en poche ! lol