«On a emmené les Français sur le terrain idéologique que nous souhaitions» se félicite le premier ministre qui dresse le bilan après un an de présidence de Nicolas Sarkozy.