svastika_bleue2

Symboliquement, le svastika à un contenu philosophique et magique...

Nous savons tous que l'Allemagne nazie l'a utilisé en lui enlevant complètement son côté positif mais le svastika, vieux comme l'humanité est d'abord le symbole de la vie, l'amour, la force, la perfection suprême, de l'infini...

Le svastika est un des plus vieux symboles de l'humanité (époque préhistorique) et on le retrouve dans toutes les civilisations du monde et à toutes les époques : Mexique précolombien, mythologie des pays scandinaves, Afrique noire, pays celtiques, Irlande, Kurdistan, Crête, Japon, Chine et bien sûr... en Inde ou quasiment toutes les religions du sous-continent l'ont adopté.

Le nom SVASTIKA vient de SVA = SOI et TIKA = COMMENTAIRE.
En sanscrit SVASTI signifie BONHEUR ou PROSPERITE et par extension se sentir bien.
C'est donc d'abord un symbole heureux.

Le svastika est le symbole de la connaissance du transcendantal et peut se faire dans les deux sens : par les voies détournées de la main droite ou de la main gauche (c'est à dire par tous les moyens possibles). En effet la connaissance du transcendantal ne peut être atteinte directement étant en dehors de toute logique humaine, c'est pourquoi les branches de cette dernière sont tordues et se perdent dans l'immensité indéterminée de l 'espace.
Ceci dit, suivant son orientation, on lui attribue une signification de chance ou de malchance mais même si ce symbole est commun à toutes les civilisations, ces dernières n'ont jamais donné la même signification à son sens rotatif.

C'est le symbole de l'homme qui se place au centre de la croix, au centre des 4 directions ou des 4 éléments, et qui cherche à s'orienter dans l'espace qui l'entoure, espace infini en perpétuel mouvement rotatif.
C'est donc le symbole de l'humilité dont l'Homme doit faire preuve face à l'Univers et à la Connaissance suprême qui ne lui est pas accessible.

Dans le jaïnisme, le svastika est présent partout : à l'entrée des temples ou des maisons, à côté des statues des thirtankaras, sur les livres, sur des tentures, etc...
C'est un des signes les plus importants des jaïns.

C'est aussi un symbole commun à l'hindouisme (pour qui c'est une croix porte bonheur) et au bouddhisme (pour qui il symbolise la roue de la loi et la doctrine bouddhique en général).

Graphiquement c'est un tracé simple nécessitant tout de même un effort intellectuel de représentation et de reproduction.

Sa forme de spirale en fait un symbole solaire (surtout lorsque les branches sont courbées) et aussi un symbole de mouvement, de rythme. La position de ses crochets lui confère un sens rotatif de droite à gauche ou de gauche à droite.